École de gestion Telfer Université d'Ottawa

Subvention accélérateur de recherche

Certaines circonstances peuvent survenir et influencer la productivité de recherche anticipée d’un professeur. Des événements tels que la maternité, les soins apportés à de jeunes enfants ou autres raisons personnelles affectent la productivité, et ce, qu’un congé officiel ait été pris ou non. Un détachement administratif, une invalidité ou d’autres circonstances peuvent aussi occasionner des délais et nuire à la productivité d’un professeur. La subvention d'accélérateur de recherche est conçue pour fournir un appui financier et redémarrer les activités de recherche.

Un demandeur peut obtenir un montant maximal de 12 000$ pour un projet de recherche d’une durée de deux ans. Parce que l’École reconnait l’importance allouée au temps dédié à la productivité de la recherche, le demandeur peut également faire une demande de temps accordé à la recherche (TAR) équivalant à un dégrèvement d’enseignement (3 crédits). Le nombre total de TAR accordés par année est sujet à l’approbation du Doyen.

Les résultats de recherche rendus possible grâce à cette subvention ont comme attentes de mené à une amélioration de productivité de la recherche en terme de publications dans les revues scientifiques et les actes de conférences académiques, qui, ultimement vont : 1) améliorer le dossier de promotion, 2) aider au développement de demandes de financement futur aux trois organismes subventionnaires, et/ou 3) donner l’opportunité au demandeur de devenir un chercheur actif. La demande de financement doit clairement démontrer comment les fonds seront utilisés pour redémarrer sa recherche. Si un TAR est également demandé, il faudra expliquer en détail comment ce temps accordé à la recherche aidera à obtenir les résultats attendus.

Faire une demande pour cette subvention